当前位置: 首页 >> 疫情防控 >> 正文

Un nouveau cas local à Shanghai

2021年02月05日 14:12
 

À la conférence de presse tenue ce matin sur la prévention et le contrôle de l’épidémie à Shanghai, la Commission municipale de la Santé annonce ce qui suit :

 

Le 4 février entre 0 et 24 heures, 1 nouveau cas local confirmé de COVID-19 a été signalé à Shanghai. Voici les informations y relatives.

 

Ce cas est résident permanent à l’arrondissement Pudong, et un contact étroit d’un cas confirmé. Cette personne a été détectée grâce à la surveillance et au dépistage actifs. Conformément aux antécédents épidémiologiques, aux manifestations cliniques, aux résultats des tests en laboratoire et aux indications de l’imagerie, cette personne est diagnostiquée comme cas confirmé de COVID-19. D’après les résultats des enquêtes épidémiologiques, ce cas se trouve dans la même chaîne de transmission que les 21 cas confirmés annoncés précédemment.

 

Jusqu’à 8 heures du 5 février, 34 contacts étroits de ce cas ont été identifiés à Shanghai, et des mesures d’isolement en établissements désignés sont mises en place à leur égard. Tous ces 34 contacts étroits ont subi un test PCR et ont des résultats négatifs.

 

346 contacts étroits des contacts étroits susmentionnés ont été identifiés, et des mesures d’isolement en établissements désignés sont mises en place pour toutes ces personnes-là. 304 d’entre eux ont des résultats négatifs au test PCR, et 42 sont en attente de résultats.

 

3 797 personnes concernées ont été dépistées, et des mesures de contrôle pertinentes sont mises en place à leur égard. 3 790 d’entre eux ont des résultats négatifs au test PCR, et 7 sont en attente de résultats.

 

569 échantillons ont été prélevés sur des objets et l’environnement des lieux concernés. 563 d’entre eux ont des résultats négatifs et 6 ont des résultats positifs au test PCR, tous étant liés à la résidence du cas confirmé.

 

Des mesures de désinfection terminale ont été appliquées dans les lieux où est allé le cas confirmé.

 

Suite à la découverte du nouveau cas confirmé, les services compétents aux niveaux municipal et d’arrondissement ont réagi sans tarder et formé des équipes multisectorielles d’experts chargées des enquêtes épidémiologiques pour tracer et dépister toutes les personnes concernées et prendre des mesures de prévention de l’épidémie pertinentes vis-à-vis des personnes et des lieux concernés.

 

Ce nouveau cas confirmé, s’ajoutant aux 21 cas signalés précédemment depuis l’apparition du dernier foyer d’infections, porte le nombre de cas locaux confirmés à 22, dont 19 modérés et 3 légers. Ils reçoivent tous des traitements adaptés au Centre clinique de Santé publique de Shanghai.

 

Conformément aux exigences pertinentes du mécanisme de prévention et de contrôle interministériel du Conseil des Affaires d’État, le commandement de prévention et de contrôle de l’épidémie de Shanghai a décidé de classer la communauté de résidence Xingaoyuan I de la commune Gaodong de l’arrondissement Pudong comme zone à risque moyen. En principe, les personnes concernées des zones à risque moyen sont tenues de ne pas quitter Shanghai.

 

Le 22 janvier, l’Hôtel Salvo a été classé comme zone à risque moyen. Conformément aux exigences pertinentes du mécanisme de prévention et de contrôle interministériel du Conseil des Affaires d’État, le commandement de prévention et de contrôle de l’épidémie de Shanghai a décidé de ramener, à partir de 18 heures du 5 février, le niveau de risque de l’Hôtel Salvo de « moyen » à « bas ».

 

Les niveaux de risque des autres régions à Shanghai demeurent inchangés.